Le danger derrière le drapeau de la journée internationale du yoga


Dans les dernières années, à chaque solstice d’été, nous assistons aux célébrations de la journée internationale du yoga avec plusieurs événements, cours gratuits dans la nature, les pratiquants vêtus de blanc. C’est beau de voir les images, n’est-ce pas? Peut-être avez- vous aussi envie de pratiquer avec eux? Cependant, vous êtes-vous déjà arrêté pour penser et chercher l’origine de cette journée?

Derrière les belles images, il y a une histoire de représailles. C’est Narendra Modi – premier ministre indien et d’extrême droite – qui a eu l’idée de créer cette journée lors d’une conférence de l’ONU en 2014. Modi a grandi au sein du Rashtriya Sawayamsevak Sangh (RSS), une organisation nationaliste hindouiste et paramilitaire, connue pour sa promotion de la violence contre ceux qui sont contre la religion hindouiste, soit principalement les musulmans.

D’une façon très « sage », Modi a décidé d’utiliser le yoga (cette tradition millénaire et non religieuse) et ses événements culturelles pour continuer à promouvoir des idées extrémistes. Il a suggéré par exemple que ceux qui ne voulaient pas faire la salutation au soleil pouvaient « quitter l’Inde ». Cela attaquait explicitement les musulmans, car dans leur religion ils peuvent seulement saluer « Allah ». De plus, le premier ministre et les partisans de son parti nationaliste, le BJP (Parti du peuple indien) utilisent aussi la mythologie hindoue pour mettre de l’avant des idées fondamentalistes, sexistes et renforcer les inégalités sociales, comme le modèle de « castes ». De cette façon, Modi a réussi à transformer le yoga en un véhicule politique et économique pour le pays d’une façon ségrégative.

Néanmoins, si nous pensons à l’étymologie du nom yoga, nous découvrons que ça signifie union. Le yoga ne vise pas la ségrégation. Aucune ségrégation, pas seulement entre le corps et l’esprit, mais aussi entre tous les êtres. Donc, il serait complètement contradictoire d’utiliser le yoga comme un prétexte pour mépriser un groupe, que ce soit pour des questions religieuses, économiques ou sexuelles.

De plus, même si le yoga est aussi une pratique spirituelle, il ne peut pas être lié à une seule religion. Si nous cherchons en profondeur ce qu’est le yoga, nous constatons qu’il dépasse toutes formes de religion. Les valeurs de l’hindouisme se trouvent dans le yoga, ainsi que dans d’autres religions, tels que le bouddhisme, le jaïnisme et même le christianisme. Mais ici nous pouvons penser aux références aux dieux et déesses hindouistes souvent mentionnés dans les cours. Ces références

sont utilisées dans le yoga non pas afin d’adorer aveuglement un dieu, mais pour nous faire réfléchir sur les valeurs et les caractéristiques qu’il possède et que nous devrions développer en nous- mêmes. Il serait donc une découverte de soi dans le sens d’évoluer physiquement, mentalement, énergétiquement et pourquoi pas spirituellement.

Selon Patricia Sauthoff, Phd à la School of Oriental and African Studies de l’Université de Londres, ce que le gouvernement Modi fait est « exporter un regard erroné à propos du yoga et d’une identité très spécifique de l’Inde pour les autres pratiquants ». C’est pourquoi penser et réfléchir sur la journée internationale du yoga est retourner aux principaux principes du yoga : yamas et niyamas. Ainsi que réfléchir sur l’importance de l’enseignements d’histoire, d’éthique et de morale...Et pourquoi pas de politique ?

Julia da Escossia et André Borin, Yoga Yuni


Sources : https://www.liberation.fr/planete/2015/06/23/inde-le-yoga-au-garde-a-vous_1335639/

https://www.brasildefato.com.br/2020/06/21/o-que-o-yoga-tem-a-ver-com-o-avanco-da- extrema-direita-na-india

https://operamundi.uol.com.br/samuel/40723/com-dia-internacional-da-ioga-modi-prepara- propaganda-nacionalista-da-india-pelo-mundo


https://www.humanite.fr/inde-le-yoga-une-arme-du-nationalisme-hindou-637878

190 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout