top of page

Le sommeil selon l'Ayurveda

Dernière mise à jour : 7 nov. 2023


La pratique restaurative de yoga est une technique de relaxation profonde avec l'utilisation d'accessoires (blocs, sangles, couvertures, traversins, etc.) pour réduire et équilibrer les activités des systèmes nerveux autonomes: sympathique et parasympathique. Dans ce sens, le yoga restaurateur pourrait aider à la guérison et à la prévention de pathologies précises telles que l'anxiété, la dépression, la fatigue chronique, le burn out et le stress. Les postures pratiquées seront axées sur le silence et le confort afin de rééquilibrer le rythme naturel de votre corps.
Yoga restaurateur

NIDRA (sommeil) pour Julia da Escossia


Un grand livre de l’Ayurveda, l’Ashtanga Hrdaya, considère le sommeil comme le deuxième pilier plus important pour avoir une bonne santé. Ainsi, comme l’alimentation, les êtres humains n’ont pas le choix de ne pas dormir. C’est pendant un sommeil de qualité que nous sommes capables de régénérer notre corps. C’est également pendant le sommeil que nous fixons nos mémoires, maintenons ou renforçons la croissance des muscles, approvisionnons notre immunité, entre autres choses.


C’est également pendant le sommeil que nous réservons notre énergie pour la journée. Si nous avons un mauvais sommeil soit en qualité ou en quantité, nous allons rester fatigués pendant toute la journée et cela va aussi nuire à nos défenses et nous laisser plus vulnérables aux maladies. Voici comme le Charaka Samhita Sushruta explique l’effet du sommeil :


« Joie, tristesse, nutrition, perte de poids, force, faiblesse, virilité, stérilité, connaissance, ignorance, vie et mort. Tout cela va dépendre de la qualité du sommeil. Ainsi comme une nuit de destruction, le sommeil excessif et en dehors de l’horaire, le réveil prolongé enlève la joie et la longévité. Le sommeil, si bien satisfait, produit joie et longévité aux êtres humains, ainsi que la connaissance produit siddhi (pouvoir spirituel) à un yogi. » Charaka Samhita Sushruta, chapitre 21; slokan 36-38.

Selon les écritures, le sommeil de qualité est essentiel pour avoir une vie en santé et de la longévité. Pour avoir un sommeil de qualité, nous devons avoir une bonne capacité à nous laisser aller. Comme l’explique Charaka, le sommeil est lié à la capacité de notre mental et de notre esprit de se dissocier du corps physique, surtout de se déconnecter des organes sensoriels et de la motricité. Il cite de cette manière :


« Quand le mental, incluant les organes des sens et de la motricité, sont épuisés, ils s'éloignent et se dissocient de leur objet (du corps), l'individu dort. » Charaka Shamita chapitre 21, slokan 35.

Nous ne devons pas oublier les facteurs externes qui vont nuire à la qualité du sommeil comme l’excès de lumière artificielle ainsi que l’utilisation excessive d’écrans et d’appareils électroniques dans la chambre à coucher.



La pratique restaurative de yoga est une technique de relaxation profonde avec l'utilisation d'accessoires (blocs, sangles, couvertures, traversins, etc.) pour réduire et équilibrer les activités des systèmes nerveux autonomes: sympathique et parasympathique. Dans ce sens, le yoga restaurateur pourrait aider à la guérison et à la prévention de pathologies précises telles que l'anxiété, la dépression, la fatigue chronique, le burn out et le stress. Les postures pratiquées seront axées sur le silence et le confort afin de rééquilibrer le rythme naturel de votre corps.
Qualité du sommeil


Mélatonine et les lumières


La principale hormone qui règle le cercle circadien s'appelle la mélatonine. Celle-ci est sécrétée par la glande pinéale (également appelée épiphyse) qui se trouve derrière l’endroit où les nerfs optiques se rejoignent (chiasma optique). Celle-ci est cependant entraînée et synchronisée par la lumière du jour par l’entremise de la voie rétino-hypothalamique. Quand le soleil se couche, l’influence de la connexion inhibitrice diminue et permet aux connexions excitatrices d’augmenter la sécrétion de mélatonine dans la pinéale. C’est pourquoi la lumière aura comme action de diminuer la production de mélatonine.


Il est important de considérer que non seulement la lumière du soleil va influencer cette bonne production de mélatonine, mais aussi les lumières artificielles et celles émises par les écrans, soit les lumières blanches et bleues. De plus, le sommet de mélatonine a lieu environ 4 heures après l’arrêt à l'exposition des lumières en général, soit vers 22h-22h30. C’est pourquoi un rituel (comme on fait pour les bébés) pour diminuer les lumières de la maison et aussi le contact avec les écrans, la télé, l’ordinateur et les cellulaires, est souhaitable pour avoir un sommeil de qualité.


Pour l’Ayurveda, il est essentiel de mettre plus d’attention sur le sommeil pour avoir une bonne santé physique et mentale. Il faudrait avoir une préparation pour aller se coucher plus tôt et créer des temples de sommeil : sans bruit et sans lumière. Pour cela, nous ne recommandons pas de dormir avec des appareils électroniques dans la chambre à coucher. Notre corps serait capable de sentir la présence de la lumière, même avec les yeux fermés. Dans un cours de yoga restaurateur, nous recommandons l’absence de ces derniers, la création de temples à faible luminosité et assez chauds, pour une pratique plus optimale.

Mis à part la lumière, notre qualité de sommeil va aussi être influencée par le pilier précédent, soit celui de l’alimentation. L’alimentation va avoir un impact direct dans notre corps physique et mental. Un repas inadéquat pourrait nuire au sommeil physiologique, causant d’autres symptômes et pathologies.


« Rester réveillé pendant la nuit, cause de la sécheresse dans le corps et dormir pendant la journée, cause de l’onctuosité (huileux). Dormir en posture assise ne va pas causer ces problèmes (sommeil des moines). » Charaka Samhita Sushruta, chapitre 2, slokan 50.

En suivant cette vision de l’Ayurveda, nous ne deviendrons pas pratiquer du yoga restaurateur après avoir mangé un repas. Cette pratique devrait être faite avec l’estomac vide, même si cette activité n’est pas très active comme le yoga régulier. Voici comment l’explique Charaka :


« Si l’individu n’a pas pu dormir correctement pendant la nuit, il peut compenser avec le sommeil diurne en dormant la moitié du temps perdu en veillée. Le sommeil pendant l’horaire diurne doit être fait avant l’ingestion des nourritures, sinon cela amènera à la souffrance. Ces principes s'appliquant à toutes les saisons sauf l'été, saison où il serait proscrit de dormir en journée, car cela causerait des déséquilibres Kapha et Pitta. Si l’individu ne suit pas ces directives il peut souffrir de jaunisse, migraines, œdème, anorexie, nausées, rhinite, timidité, sensation de lourdeur, toux, maladies de la gorge, manque de concentration et d’intelligence, obstruction des canaux du corps, fièvre, affaiblissement des organes de la motricité et des sens ainsi qu’une augmentation des effets toxiques des poisons artificiels. » Charaka Samhita Sushruta, chapitre 21, slokan 44-49.

Si on pense à cette affirmation de ne pas dormir avec l’estomac vide, il faudrait qu’on porte aussi attention à l’horaire de notre souper, principalement à cause du fait qu’en soirée notre métabolisme est plus lent. Il faudrait qu’on mange tôt en soirée, soit vers 18h, et qu’on arrête de grignoter par la suite. De cette manière, le corps aura le temps et la force pour traiter les possibles maladies, virus et bactéries existantes.


La technique de yoga restaurateur va entrer dans ma vision tel que ce « sommeil des moines » dans lequel il n’y a pas de sommeil profond. Pendant cette pratique, ce que nous cherchons est plutôt un repos actif, en état d’observation, pour réparer ou récupérer d’un problème pas encore géré comme l’insomnie, l’anxiété, la dépression, etc. Il nous faut, comme professeurs, pouvoir être conscients que, même si la personne a le droit de s’endormir pendant cette pratique si elle est trop fatiguée, nous ne devrions pas encourager cela. Dormir pendant le yoga restaurateur ne devrait pas être la règle à suivre, car c’est le sommeil de nuit qui est responsable d’une bonne santé.


Pour avoir un sommeil de qualité, nous devons aussi faire attention au prochain pilier : celui du mouvement. Si d’un côté l’effort physique et mental juste produit l’inactivité du mental car dissociation de celui-ci et des organes des sens de leur objet résultant au sommeil, d’autre part, l’effort excessif va causer un déséquilibre de Vata dosha lequel causera de l’insomnie. De cette façon, même si un peu d’efforts durant la journée est important pour créer le sommeil, trop d'efforts lui sera nocif. Soulignons ici que beaucoup de problèmes dans notre société sont causés par le manque ou l’excès d’effort physique


Hari Om Tat Sat

La pratique restaurative de yoga est une technique de relaxation profonde avec l'utilisation d'accessoires (blocs, sangles, couvertures, traversins, etc.) pour réduire et équilibrer les activités des systèmes nerveux autonomes: sympathique et parasympathique. Dans ce sens, le yoga restaurateur pourrait aider à la guérison et à la prévention de pathologies précises telles que l'anxiété, la dépression, la fatigue chronique, le burn out et le stress. Les postures pratiquées seront axées sur le silence et le confort afin de rééquilibrer le rythme naturel de votre corps.

112 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout

Comments


bottom of page